Jelora.fr

Remise à neuve alimentation Akai VA-110

IMG_6898.JPEG

Voici le premier article d’une série traitant de la restauration d’un ensemble de matériel vidéo lié à la série des magnétoscopes Akai VT.

Avant de commencer la remise en état électronique de mon magnétoscope Akai VT-100s du début des années 70, il fallait bien de quoi l’alimenter correctement en électricité, donc remettre à neuf l’alimentation d’origine histoire qu’elle fonctionne parfaitement et qu’elle ne provoque pas de mauvaises surprises.
Elle marchait encore bien pour sa cinquantaine d’années mais c’était une bonne idée de s’occuper d’elle quand même pour la rafraîchir.
Au moment où j’écris ces lignes, j’ai également un Akai VT-120 à restaurer. Donc cette alimentation me sera aussi utile pour lui.

Cet alimentation était utilisée avec les magnétoscopes portables VT-100s, VT-110 et VT-120.
Elle ne l’était pas le modèle de magnétoscope VT-100 car c’était le modèle d'alimentation VA-100 qui était fourni avec.
Mais cette alimentation VA-110 reste compatible.

Elle fournie en énergie le magnétoscope via une prise DIN.

IMG_6899_2.jpeg

Il semblerait qu’elle soit importée directement du Japon car il y a un sélecteur de tension à l’arrière et la prise secteur est celle utilisée dans ce pays.
Pour que cette alimentation soit utilisable chez nous, un adaptateur était fourni.

IMG_6900.JPEG IMG_6903.JPEG

J’ai 2 exemplaires de cette alimentation qui font évidemment la même chose mais qui ont quelques différences.
Il existe donc au moins 2 versions de ce modèle d’alimentation.

A l’avant, le témoin d’allumage est différent.
Sur le premier exemplaire, probablement le plus ancien, le témoin est un voyant au Néon et sur le second, celui-ci est une LED.

IMG_6871.JPEG
IMG_6872.JPEG
IMG_6873.JPEG

A l’arrière, la différence visible est la mention d’utilisation en bas à droite en dessous du connecteur DIN.
Le premier indique l’utilisation avec les magnétoscopes VT-100s et VT-110 tandis que le second rajoute la mention des VT-120 et VT-120s.
Ce second exemplaire a donc probablement été mis en circulation lorsque le magnétoscope VT-120 est arrivé.

IMG_4125.JPEG

Dessous, hormis les numéros de série, il n’y a aucune différence notable.

IMG_6874.JPEG

A l’intérieur, d’un point de vue général c’est très similaire mais il y a aussi quelques petites différences.

IMG_4128.JPEG

L’alimentation avec voyant au Néon a celui-ci directement relié au secteur via une résistance.
Tandis que pour l’autre, la LED est reliée au point de diodes de redressement de la tension provenant du transformateur.
On s’en doute vu la tension de fonctionnement différente de ces deux types de voyants.

IMG_6875.JPEG
IMG_6876.JPEG

Sur la PCB du circuit de contrôle de charge de la batterie, le module RD165S a un aspect différent sur les deux alimentations.
D’ailleurs, le petit bout de PCB où il se trouve, a un agencement des autres composants différente.

IMG_6877.JPEG IMG_6878.JPEG
IMG_6879.JPEG IMG_6880.JPEG



Dans le manuel de service de l’ensemble vidéo Akai VTS-110 (version 60Hz) (cet ensemble comprend le magnétoscope VT-110, l'alimentation VA-110, la caméra VC-115 et le moniteur VM-110), j’ai pu trouver le schéma de cette alimentation :

schema Akai VA-110.JPG

Cet étrange module RD165S n’est semble-t-il qu’un comparateur de tension pour savoir si la batterie a terminé de charger.
Je n'ai pas pu trouver de documentation technique à propos de lui mais j'ai vu qu'il avait été utilisé également pour gérer le rechargement de batteries de certaines calculatrices de son époque.



Le côté pistes de cette PCB, nommé "PX-A3008", a subit aussi quelques évolutions entre deux versions.

IMG_6882.JPEG
IMG_6883.JPEG


On notera présence un potentiomètre côté pistes sur celle l’alimentation première génération (première photo) qui se retrouvera bien côté composants sur la PCB de l'alimentation seconde génération (seconde photo).

Il y a également un transistor avec un boîtier différent.


IMG_6881.JPEG
IMG_6885.JPEG



Pour les 2 exemplaires, il n’y a que 3 condensateurs chimiques qui doivent être remplacés.
Tous les trois sont du fabricant Nippon Chemi-con et sont de type "General purpose".
Le coût de leur remplacement est estimé à environ 4,40€.

liste_condos.JPG


Cela pourrait être une remise en état trop longue mais il y a une petite difficulté à un moment.

Pour les 2 petits, il n’y a aucun problème :

IMG_4746.JPEG IMG_4748.JPEG


Pour le 3e et le plus gros condensateur chimique, celui-ci est tenu par un support.
Le remplaçant étaient moins large, il a fallu fabriquer un adaptateur à imprimer en 3D pour le faire tenir dans l’ancien support.
Les dimensions de cet adaptateur sont spécifiques au condensateur de remplacement que j’ai choisi.
Si un autre condensateur de dimensions physiques différentes est utilisé, il faudra créer un adaptateur différent.
L’extérieur de celui-ci fait 26 mm, l’intérieur fait 18,5 mm et la hauteur fait 10 mm.

J’aurais pu virer complètement le support mais je n’avais pas envie de laisser le nouveau condensateur en vrac dans l’alimentation, même en protégeant les connexions avec de la gaine thermorétractable.

IMG_4740.JPEG

adaptateur.JPG
Fichier STL : Adaptateur condo alim Akai VA-110.stl

IMG_4743.JPEG
IMG_4744.JPEG


Les 3 anciens condensateurs étaient à considérer comme HS et avaient un courant de fuite assez important, causant une mesure erronée par le testeur :

IMG_4753.JPEG
IMG_4754.JPEG
IMG_4756.JPEG



En branchant l’alimentation restaurée à mon magnétoscope Akai VT-100s et en l’allumant, elle a très bien marché et a pu parfaitement me servir pour la suite ... ;)

IMG_4752.JPEG


Voici la liste des pièces d’origine et remplacement que j’ai utilisé :
Akai VA-110 - Composants d'origine et de remplacement.pdf (fichier PDF)

Ajouter un commentaire

Nom/Pseudo :

*

Email :

Site web :

Commentaire :

*

Vérification:


*