Jelora.fr

Développement argentique couleur C41 poussé

Je me suis souvent demandé s’il était possible de pousser la sensibilité d’une pellicule couleur C41 et j’ai souvent entendu dire, sur le net, que cela était impossible.

Mais j’entendais parfois ici et là, certains dire "Ouais, rajoute 1 min 15 au révélateur pour une pellicule posée à 1 stop et c’est bon !", mais rien de vraiment précis en fonction de l’état du révélateur (nombre de pellicules déjà faites avec).

Utilisant tout le temps ma fiche personnelle pour faire mes développement de pellicules C41 (voir ici) et faire le suivit de l’état de santé de mes dilutions, je ne regarde plus vraiment le manuel du kit Tetenal C41.
Et un beau jour, en l’ouvrant juste comme ça, j’ai revu un paragraphe auquel je n’avais jamais vraiment fait attention ...

Capture.JPG

A l’époque où j’avais fait ma fiche, je n’avais pas fait attention à cette toute petite note un peu discrète.

D’après ce paragraphe, pour pousser le développement d’un film, il faut augmenter de 30 secondes par stop le temps de révélateur à 38°C, mais il n’est pas précisé si c’est pour le premier film de la dilution ou un autre. Je pense qu’il est logique qu’il s’agisse du premier développement. Donc, si j’ai bien compris, ajouter 30 secondes à 3min15 si on suit ce tableau :

Capture2.JPG

L’ajout de 30 secondes revient donc à ajouter 15 % de temps au temps du révélateur. Et vu qu’il faut ajouter 30 secondes par stop, on peut en déduire un pourcentage à appliquer  :
- 3mn15 + 30 secondes, ça donne +15% supplémentaire pour un 1 stop.
- 3mn15 + 60 secondes, ça donne +30% supplémentaire pour un 2 stops.
- 3mn15 + 90 secondes, ça donne +46% (en gros 45% hein) supplémentaire pour un 3 stops.
Avec ces pourcentages, on peut ensuite déterminer le temps de révélateur nécessaire quelque soit le temps de révélateur de base (à 0 stop) et l'état de celui-ci.

J’en ai ensuite déduit que je pouvais appliquer ce pourcentage au développement à 30°C. Plus pratique, à mon goût, car j’arrive plus facilement à stabiliser la température avec ma méthode quelque peut artisanale !

En mettant à jour ma fiche, ça donne ceci :

fiche_c41.JPG

Mais là, on est dans le théorique ! Ça donne quoi dans la pratique ? Pour tester mes temps, j’ai pris une pelloche que j’avais au congélo et dont je n’apprécie pas vraiment le rendu des couleurs, une Kodak UltraMax 400 périmée, stockée au frais quelques temps après sa péremption. De cette manière, si ça ne marche pas, ça me fera moins mal au cœur que d’avoir raté une expérience avec une pellicule que je préfère.

20180521_194251.jpg
20180521_194302.jpg
20180521_194317.jpg

J’y donc y allé franc jeu : c’est une pellicule 400, je l’ai poussée à 1600 (2 stops) ! Voilà ! Direct !

20180521_194525(0).jpg

Après avoir fait les 24 photos de trucs divers et variés, il est venue le temps du développement !
Je n’ai pas fait de nouvelle dilution pour ce test, c’est vraiment un test grandeur nature donc j’ai utilisé mes solutions dans leur état.

J’avais déjà fait 10 développements, il s’agissait alors du 11e !

IMG_20180603_0001_2.jpg

Et si je suis les temps théoriques de ma fiche, le temps de révélateur n’est plus de 15 minutes et 30 secondes mais de 20 minutes et 15 secondes !
Donc c’est partit pour manipuler les potions !

20180602_235837.jpg

Après le révélateur, le temps des autres chimies reste le même.

Screenshot_20180603-001617.png
Oui, j’ai utilisé le chronomètre de mon portable pour mesurer le temps
mais quelqu’un qui se reconnaîtra m’a embarqué ma petite montre à quartz Casio lorsqu'elle venue dans mon labo. ;)


Et il arrive le moment fatidique de sortir la pellicule de la cuve ...

20180603_003105.jpg
On voit des choses ...

20180603_003420.jpg
Il y a bien des images !


Et voici quelques résultats :

01.jpg
08.jpg
05.jpg
10.jpg
11.jpg
17.jpg
18.jpg
19.jpg

Certes, le rendu n’est pas extraordinaire mais c’est pas mauvais. Peut-être que la UltraMax n’aime pas être poussée autant. Je pense que je ressaierai avec une autre pellicule.
Je pense tester une Lomography Color Negative 800 à 1600. Pour une pellicule cheap, j’aime bien son rendu. Si elle rend bien, ça pourrait être pratique dans les lieux plus sombres, comme en concert par exemple.

Fiche Telenal Colortec C41 2,5L : Tetenal-Colortec-C41-Kit-2.5L-Instructions.pdf
Fiche personnelle Tetenal C41 : Fiche_Tetenal_C-41.pdf

Pellicule: Kodak UltraMax 400 @ 1600
Appareil photo: Minolta Dynax 500si
Lentille: AF Zoom 35-70mm + B+W UV Filter
Développement: Tetenal C41

Isobel
21 Juin 2018 00:27
Mais où est donc cette montre ! ;)

Ajouter un commentaire

Nom/Pseudo :

*

Email :

Site web :

Commentaire :

*

Vérification:


*