Jelora

Serveur Minitel

ecran.jpg

Je viens de mettre en ligne mon serveur Minitel ! Il est accessible à ce numéro :

09 72 62 92 67

Il s’agit d’un véritable serveur Minitel, avec seulement quelques services pour l’instant, où on s’y connecte via une ligne téléphonique analogique avec son Minitel comme à l’époque du 3615. Comme pas mal de serveurs amateurs de cette époque (aussi appelés micro-serveurs), mon serveur est un serveur mono-voie. C’est à dire qu’une seule connexion est possible à la fois. Donc si ça sonne occupé quand on appelle, c’est que quelqu’un occupe déjà le serveur.

En 2015, j’avais un Minitel 2 qui traînais dans un placard et qui ne servait plus à rien depuis l’arrêt de tous les services Minitel en Juin 2012. Je trouvais dommage de laisser traîner à la poussière cet ancêtre d’Internet.
J’ai donc commencé mes expériences à ce moment là en essayant de juste de faire fonctionner cette grosse boite.

En cherchant un peu sur les caractéristiques techniques de la bête, j’ai trouvé que la communication entre un serveur et un Minitel client se faisait via une connexion série 1200/75 bits/s avec 7 bits par caractères, parité paire et 1 bit de stop et suivant une norme appelée V.23 Mode 2. Les données sont codés en son d’une certaine fréquence pour passer sans problème sur une ligne téléphonique standard. En transmission, 1300Hz correspond à un 1 et 2100Hz correspond à un 0, ce qui permet d’avoir un débit à 1200 bits/s du serveur au Minitel. En réception, 390Hz correspond à un 1 et 450Hz correspond à 0, ce qui permet d’avoir un débit à 75 bits/s du Minitel au serveur.
Ne connaissant pas, au début de mes tests, de puce électronique spécialisé V.23 et ne cherchant pas à me casse la tête juste pour ça, j’ai réalisé un petit modem V.23 expérimental  avec ce que j’avais sous la main :
- un XR2206 [pdf] : un générateur de fonction qui permet une faire de la transmission FSK avec deux fréquences de signaux définis par des résistances/condensateurs. Il servit pour la transmission vers le Minitel.
- un XR2211 [pdf] : un démodulateur FSK. Il servit pour la réception des signaux envoyés par Minitel.
- deux PL2303HX, adaptateurs série-USB connectés au XR2206 et au XR2211, qui supporte la configuration série imposée par le Minitel. J’ai testé un temps la puce CH340G, petite et plus facile à souder, mais elle ne supporte pas la transmission de mots en 7 bits, uniquement 8 bits.

J’ai relié les connecteurs 1 et 3 de la prise téléphonique téléphonique du Minitel à la masse et aux entrées et sorties des puces XR2206 et XR2211.
prise_t.jpg

Je l’ai allumé, un "F" fixe est apparu dans le coin de l’écran. J’appuie "Connexion/Fin", on entend un relais s’enclencher, je vois le "F" fixe devenir un "C" clignotant puis devenir fixe au bout quelques secondes. La connexion était établie et fonctionnelle !
IMG_20150427_000443.jpg
IMG_20150514_201752.jpg

J’ai pu commencer à m’amuser à reproduire les anciens services et à faire des tests :

IMG_20150522_233204.jpg
IMG_20150530_004600.jpg

J’ai commencé à coder mes test en Java avec la librairie JSSC (Java Simple Serial Connector) (Maven) qui me permet d’avoir une interface série très simple dans ce langage comme son nom l'indique.

Code:1.
2.
3.
4.
5.
6.

7.
8.
9.
10.

11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
String portReader = "/dev/ttyUSB0";
String portWritter = "/dev/ttyAMA0";

SerialPort serialPortWritter = new SerialPort(portWritter);
serialPortWritter.openPort();
serialPortWritter.setParams(SerialPort.BAUDRATE_1200, SerialPort.DATABITS_7, 
SerialPort.STOPBITS_1, SerialPort.PARITY_EVEN); SerialPort serialPortReader = new SerialPort(portReader); serialPortReader.openPort(); serialPortReader.setParams(75, SerialPort.DATABITS_7,SerialPort.STOPBITS_1,
SerialPort.PARITY_EVEN); // Ecrit "test" serialPortWritter.writeBytes("test".getBytes()); // Attente et réception d'un octet (7 bits convertis en 8 bits) byte[] bytes = serialPortReader.readBytes(1); // Récupération d'un octet dans le cache // Si cache viden, retourne null byte[] bytes = serialPortReader.readBytes(); serialPortReader.closePort(); serialPortWritter.closePort();


Bon ... Faire du texte blanc sur fond noir, c’est joli mais on pouvais voir des trucs plus classe que ça à l’époque. J’ai cherché sur le net pour trouver de la doc technique et j’ai trouvé "Minitel 1B - Spécifications Techniques d’Utilisation" [pdf]. C’était la documentation contenant toutes les instructions pour manipuler un Minitel, la documentation du développeur ! (Merci à Pila pour l’upload de cet documentation rare) Ce sont essentiellement les pages 83 à 108 qui sont les plus intéressantes.

Au final, ça marche, oui ... mais alors qu’est ce que c’est tordu à mettre en place ! Surtout le XR2211, très difficile à régler correctement. Ça n’a pas marché du premier coup et il faut plein de composants autour pour que ça marche.
J’ai donc cherché s’il existait une puce simple spécialisée dans la transmission FSK et qui supporterais la norme V.23. J’ai trouvé mon bonheur avec la puce TCM3105 [pdf] ! Ultra basique, très peu de composants autour, je la met en place, j’allume, ça marche direct !

IMG_20150610_003247.jpg

Puis je l’ai amélioré pour pouvoir créer un modem V.23 plus complet, le commander et connaître différents états de la ligne.

IMG_20150705_232526.jpg

J’ai rajouté :
- une détection de sonnerie, pour que le logiciel détecte quand quelqu'un appelle.
- une détection de signal Minitel, pour indiquer si la liaison série est établie.
- une commande de décrochage de la ligne qui commande un relais et fait connecter le TCM3103 via des transformateurs téléphoniques.
- une commande d’activation de liaison série entre le port série et le TCM3103. Ça n’a pas vraiment d’utilité. La connexion série pourrait rester tout le temps activée entre le port et la puce. Mais je voulais reproduire un effet qu’il y avait sur les vrais serveurs après avoir fait le numéro où on entendait, à la connexion, d’abord un son aiguë puis 2 secondes après, un son plus grave qui indiquait que la liaison était active et qu’on pouvais appuyer sur "Connexion/Fin". C’est juste pour le coté nostalgique.

J’ai ensuite commencé la réalisation du serveur ! Fin 2015, j’avais déjà un début de la partie hardware du serveur qui fonctionnait.

IMG_20150705_013736.jpg
IMG_20151102_230940.jpg
IMG_20151103_140416.jpg
IMG_20151103_011254.jpg
Sponsorisé par Le Foutoir™

Le tout fonctionnait avec :
- la carte modem V.23 maison
- un RaspberryPi 2
- un vieux disque IDE 8Go pour l’OS (je n’ai pas confiance dans les cartes SD/microSD, elles se sont pas prévus pour des lectures/écritures répétés et finissent par lâcher rapidement)
- une alimentation basique avec des régulateurs 7805 et 7812
Ça marchait pas trop mal sauf quelques problèmes de surchauffe du RaspberryPi lorsque le boîtier était fermé, dû au disque dur qui chauffe, aux régulateurs et au transformateur. Ça sera corrigé plus tard.

Voici le brouillon du schéma de mon modem V.23 :
schema_circuit_test.jpg



Pour me lancer dans le développement du logiciel serveur, il fallait bien que j’ai une ligne pour le serveur.
J’ai pris une ligne VoIP basique chez OVH à 1,19€/mois (ça va, c’est gérable) et j’ai utilisé un vieux adaptateur VoIP/analogique Linksys PAP2T pour obtenir une ligne analogique standard dédié à mon serveur Minitel.

20170826_142646.jpg

Point important sur la configuration de l'adaptateur VoIP : le choix de l'encodeur audio. Certains marchent plus ou moins bien avec le V.23. Je laisse le codec G711u qui ne semble pas poser de problème.
linksys.jpg


Je branchais mon Minitel sur la prise téléphonique analogique de ma box et j’appelais le serveur pour faire mes tests.
J’ai continué à me développer des outils en Java pour manipuler le Minitel, notamment l’affichage d’images JPEG/PNG/BMP et autres sur un écran Minitel :
IMG_20150611_232346.jpg
IMG_20150613_185327.jpg

C’était un peu compliqué pour y arriver. Déjà, le minitel ne peut pas afficher d’images graphiques mais utilise à la place des caractères semi-graphiques. Ce sont des caractères spécifiques qui représentent une combinaison de 3*2 pixels.
Capture11.JPG

Mais en jouant la couleur des caractères et la couleur de fond, on arriver à obtenir des trucs sympas qui donnent des images maximum 80*69 en 8 niveaux de gris sur un écran monochrome. Je précise monochrome car le contrôleur d’écran du Minitel ne gère que des couleurs biens distinctes et non plusieurs niveaux de gris. C’est en affichant sur un écran monochrome qu’on peut obtenir plusieurs nuances de gris.
Capture12.JPG
20170821_180201.jpg
20170821_181107.jpg
J’ai la classe hein ? ;)


J’ai laissé ensuite de coté pendant quelques temps l’idée de faire un serveur Minitel ...

Puis je l’ai reprise fin Juillet 2017 !

J’ai corrigé le problème de surchauffe : le précédent disque dur était un disque IDE 3.5" qui demandé du +5V et du +12V. Cela demandait donc un transformateur qui fournisse au moins 14V continu pour que le 7812 fasse sont boulot correctement. Sauf que tout les autres éléments du serveur fonctionne avec du +5V donc les régulateurs 7805 chauffaient beaucoup. J’ai donc remplacé le disque 3.5" par un disque IDE 2.5" de 20Go qui ne demande que +5V. L’ensemble de l’électronique ne fonctionnant plus que sous +5V, j’ai entièrement refait l’alimentation avec un plus petit transformateur et j’y ajouté un circuit de reset général automatique dans le cas où le RaspberryPi planterais (plus de détails ici).
J’ai également ajouté une alimentation +50V pour simuler une ligne téléphonique pour un modem V23 de développement où j’y connecte directement un Minitel pour faire mes tests. La carte modem V.23 "normale" servira uniquement pour le serveur public. Le boîtier va donc héberger un logiciel serveur public, auquel tout le monde pourra se connecter, et un logiciel serveur de développement (c’est le même mais avec une configuration différente) pour moi uniquement.

20170730_205843.jpg
20170816_113755.jpg
20170813_004144.jpg
20170816_015219.jpg
20170813_114648.jpg
20170816_124756.jpg
20170826_151352.jpg

La partie hardware du serveur est désormais terminée !

20170826_151615.jpg


Schémas :

alimentation.JPG
Cliquez pour agrandir ou version pdf

modem_v23.JPG
Cliquez pour agrandir ou version pdf

modem_v23_developpement.JPG
Cliquez pour agrandir ou version pdf




Le modem de développement apportant 2 adaptateurs série-USB de plus, je ne pouvais en brancher qu’un seul car il ne me restait plus qu’un seul port USB sur le RaspberryPi 2 :
- port 1 : adaptateur USB-IDE
- port 2 : dongle Wifi
- port 3 : adaptateur série-USB modem V.23 75bits/s (la transmission 1200bits/s passe par l’interface série sur le connecteur GPIO)
- port 4 : - vide -

Je pouvais utiliser un hub USB mis en vrac à l’intérieur mais j’ai préféré faire plus propre en changeant le RaspberryPi 2 pour un RaspberryPi 3 avec Wifi intégré pour me retrouver comme ceci :
- port 1 : adaptateur USB-IDE
- port 2 : adaptateur série-USB modem V.23 75bits/s
- port 3 : adaptateur série-USB modem V.23 de développement 1200bits/s
- port 4 : adaptateur série-USB modem V.23 de développement 75bits/s

Sauf qu’avec tous ces adaptateurs série, un nouveau problème est apparu : Rasbian lie de façon aléatoire le nom d’un périphérique de type "/dev/ttyUSB*" au matériel au démarrage. A un moment, je retrouve avec la réception 75bits/s du modem V.23 sur l’interface "/dev/ttyUSB0" et après redémarrage, elle est sur "/dev/ttyUSB1" ou "/dev/ttyUSB2". Pas terrible pour définir une configuration sur le logiciel serveur. Je ne vais pas rechercher à chaque fois quel nom d’interface correspond à quel adaptateur !
Capture5.JPG
Capture6.JPG

Pour remédier à ce problème, j’ai ajouté une règle qui crée une nouvelle interface en "/dev/modem*" et qui la lie à la bonne interface en "/dev/ttyUSB*" en fonction du numéro du port.
Il est possible d’identifier le code du port USB avec les logs dans "dmesg" (captures précédentes) ou en utilisant la commande suivante qui donne directement le code du port USB en fonction de l’interface

Commandes:1.
2.
3.
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB0 | grep '{devpath}' | head -n1
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB1 | grep '{devpath}' | head -n1
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB2 | grep '{devpath}' | head -n1


Capture7.JPG

Il faut créer en ensuite une nouvelle règle dans "/etc/udev/rules.d" :

Commandes:1.
sudo nano /etc/udev/rules.d/99-modem.rules


Contenu:1.

2.

3.
SUBSYSTEM=="tty", ATTRS{idVendor}=="067b", ATTRS{idProduct}=="2303", ATTRS{devpath}=="1.2", 
SYMLINK+="modemdev75" SUBSYSTEM=="tty", ATTRS{idVendor}=="067b", ATTRS{idProduct}=="2303", ATTRS{devpath}=="1.4",
SYMLINK+="modemdev1200" SUBSYSTEM=="tty", ATTRS{idVendor}=="067b", ATTRS{idProduct}=="2303", ATTRS{devpath}=="1.5",
SYMLINK+="modem75"


Les informations "{idVendor}" et "{idProduct}" se trouve avec "dmesg" mais aussi se trouver avec la commande "udvadmn" précédente :

Commandes:1.
2.
3.
4.
5.
6.
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB0 | grep '{idVendor}' | head -n1
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB0 | grep '{idProduct}' | head -n1
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB1 | grep '{idVendor}' | head -n1
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB1 | grep '{idProduct}' | head -n1
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB2 | grep '{idVendor}' | head -n1
udevadm info -a -n /dev/ttyUSB2 | grep '{idProduct}' | head -n1


" SYMLINK+="modem*" " va permettre d’ajouter une nouvelle interface en "modem*". On sauvegarde, on redémarre et normalement c’est bon !
Capture9.JPG

Ensuite, en testant l’interface série qui se trouve sur le connecteur GPIO, je me suis rendu que, depuis que je suis passé du RaspberryPi 2 au RaspberryPi 3, elle ne marchait plus correctement ! Mon minitel affichait n’importe quoi ! Et pour cause : le RaspberryPi 3 est possède le Wifi et de Bluetooth pré-intégré. C’est cool en général ... mais pas vraiment pour les bricoleurs.
Les concepteurs du RaspberryPi 3 ont lié "/dev/ttyAMA0" au Bluetooth et maintenant "/dev/ttyS0" à l’interface série sur le connecteur GPIO. Ça, encore, c’est pas méchant, juste une histoire de nom. Le truc, c’est que maintenant l’interface série en "/dev/ttyS0" gère sa fréquence en fonction de celle du CPU ... qui est dynamique (s’adapte en fonction de l’utilisation). C’est très c** comme choix et pas pratique du tout ! Il faut donc fixer la fréquence du CPU en ajoutant "enable_uart=1" et "dtoverlay=pi3-miniuart-bt" à la fin de "/boot/config.txt".

Commande:1.
sudo nano /boot/config.txt 


Cela va avoir pour effet d’activer l’interface série, de fixer la fréquence du CPU et de désactiver le Bluetooth pour en "/dev/ttyAMA0" pour retrouver le port série normal.
Plus d’infos : ici et




Maintenant que le matériel étant fabriqué et bien configuré, j’ai pu me lancer dans la création du logiciel serveur. J’avais déjà commencé un premier logiciel mais il était trop complexe et je m’étais trop pris la tête avec. J’ai donc recommencé à zéro ! Je ne vais pas m’attarder sur la description du code. Si vous savez lire d Java, vous n’aurez problème pour comprendre.
Le logiciel serveur : ServeurMinitel.jar / ServeurMinitel-sources.zip

Un fichier de config est ajouté à la racine où ce trouve le jar.

Contenu fichier "config.properties" :1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
modeDev=false

modemReception75=/dev/modem75
modemTransmission1200=/dev/ttyAMA0

pinDecrochageLigne=GPIO23
pinDetectionSonnerie=GPIO24
pinActivationLiaisonDonnees=GPIO12
pinDectectionConnexionMinitel=GPIO25

db.serveur=localhost
db.nom=baseDeDonnes
db.identifiant=identifiantBDD
db.motdepasse=motDePasseBDD


J’ai créé un script pour initialiser tous les ports GPIO proprement avec "sudo" et lancer le serveur avec le compte "pi" :

Code:1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
#!/bin/sh

# Initialisation ports
if [ ! -d /sys/class/gpio/gpio23 ];
then
    sudo echo 23 > /sys/class/gpio/export
    sudo echo out > /sys/class/gpio/gpio23/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio23/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio23/value
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio23/active_low
fi

if [ ! -d /sys/class/gpio/gpio12 ];
then
    sudo echo 12 > /sys/class/gpio/export
    sudo echo out > /sys/class/gpio/gpio12/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio12/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio12/value
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio12/active_low
fi

if [ ! -d /sys/class/gpio/gpio24 ];
then
    sudo echo 24 > /sys/class/gpio/export
    sudo echo in > /sys/class/gpio/gpio24/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio24/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio24/value
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio24/active_low
fi

if [ ! -d /sys/class/gpio/gpio25 ];
then
    sudo echo 25 > /sys/class/gpio/export
    sudo echo in > /sys/class/gpio/gpio25/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio25/direction
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio25/value
    sudo chmod 766 /sys/class/gpio/gpio25/active_low
fi

echo 0 > /sys/class/gpio/gpio23/value
echo 0 > /sys/class/gpio/gpio12/value

# Lancement serveur entant qu'utilisateur "pi"
cd /home/pi/public/
sudo -H -u pi bash -c 'java -jar ServeurMinitel.jar'


Il est possible de lancer le démarrage du logiciel au démarrage du RaspberryPi :

Commandes:1.
sudo nano /etc/init.d/serveur_minitel


Contenu:1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
#!/bin/sh
case "$1" in
  start)
    echo "Lancement Serveur Minitel"
        sleep 10
        screen -A -m -d -S serveur_minitel
        screen -S serveur_minitel -p 0 -X stuff 'sudo sh /home/pi/public/start.sh
'

    ;;
  stop)
    echo "Arrêt serveur"
        screen -rd serveur_minitel -X -p0 eval "stuff '^C'^m"
        screen -rd serveur_minitel -X -p0 eval "stuff 'exit'^m"
    ;;
  *)
    echo "Usage: /etc/init.d/serveur_minitel {start|stop}"
    exit 1
    ;;
esac
exit 0


Commandes:1.
2.
sudo chmod 755 /etc/init.d/serveur_minitel
sudo update-rc.d serveur_minitel defaults



C'est bien joli tout ça mais que fait ce logiciel serveur ? Et bien voici :

Lorsqu’on se connecte, on arrive sur l’accueil. Il suffit de taper un code indiquant quel service on souhaite accéder.

20170826_153222.jpg


Comme indiqué sur l’écran, il est possible de connaître la liste actuelle est des services disponibles avec leur code en tapant sur la touche "Guide".

20170827_181922.jpg


Le service de jeu d’échecs :

20170827_182258.jpg


Le service de chat :

20170827_182957.jpg


Voilà ! Ceci clos un peu plus de 2 ans de recherches et de tests !



Photo noir&blanc "Je suis de retour" :
Pellicule: Lomography Lady Grey 400
Appareil photo: Minolta Dynax 500si
Lentille: Minolta AF Zoom 35-70mm
Développement: Ilford ID-11 + Ilford Rapidfixer

Mirabeau
27 Août 2017 22:54
Superbe !

J'ai commencé le développement en réalisant des services Minitel, il y a...huhu, énormément d'années :)

Bravo pour ce Retour vers le futur
Good Job

COMPUTEL
28 Août 2017 16:08
Je suis en train de remettre en route mon serveur Minitel qui tournait sur... Apple II !

Développé à partir de 1985 en BASIC AppleSoft + mon logiciel "Cristel" (assembleur 6502).

J'attend ma ligne VOIP pour publier le numéro de téléphone ;)

Comme modem tu aurai pu utiliser... un Minitel !
C'était la solution économique à l'époque car les modems coûtaient cher. Il fallait par contre un petit circuit pour détecter la sonnerie du téléphone.

Quelques liens:
- https://github.com/cquest/cristel (code source 6502 de Cristel)
- http://212.47.238.202/minitel/minitel-loader.html?mode=monochrome&url=vtx/computel-19861206/E.TELETEL4 (page d'accueil du serveur en décembre 1986)
- https://www.facebook.com/groups/amiserv/ (page Facebook de l'Association des Micro Serveurs)

Jelora
28 Août 2017 23:29
> COMPUTEL
Je sais pour l'histoire du Minitel comme modem (modem retourné), je l'ai vu sur le net et dans la doc technique mais je n'avais pas envie de laisser un Minitel allumé 24h/24. Vu l'age, je ne suis pas sûr qu'il tienne ! :D

Superna
29 Août 2017 11:26
Le projet est super, je ne peux pas tester car je n'ai plus de minitel....

Mais par contre, je pense qu'il serait possible d'en faire un 100% numérique en faisant du traitement du signal sur l'audio de la ligne SIP, je ne suis pas un expert mais c'est jouable même sur un raspberry pi 3 ! Un soft comme Asterisk devrait avoir le nécessaire pour faire le boulot.

En tout cas bravo pour la performance !

sxpert
29 Août 2017 16:56
en europe il est préférable d'utiliser G711a

29 Août 2017 17:09
Mais c'est génial ce que tu as fait !

Par contre le CAPTHCA est inutilisable, j'ai du m'y reprendre à 8 fois :-(

30 Août 2017 09:20
Bravo pour cette réalisation et merci pour les explications très complètes !

Mon premier job en sortant d'école d'ingénieur, en 1986, fut d'écrire un logiciel serveur Minitel pour Infogrames.

Les serveurs AT&T 3B2-400 sous Unix System V sur lequel on a développé la première version du logiciel serveur Cosmos, en 1986-1987, étaient équipés de 8 Mo de RAM et leur processeur comptait l'équivalent de moins de 200.000 transistors.

Avec du code bien optimisé dont une partie était intégrée au kernel sous forme de device drivers (pour les couches X25 et videotex) on tenait 128 connexions simultanées. Pour cela, on devait optimiser les struct C pour bien remplir tous les mots de 16 bits. Pas question de gaspiller le moindre octet de RAM !

30 Août 2017 09:42
Franchement bravo pour cette réalisation, c'est du super travail et c'est encore plus intéressant avec les schéma :)

30 Août 2017 12:05
Wow, bravo, super projet ! tu as combien de connexions par jour ?

Jelora
30 Août 2017 12:09
> xhark
Hier, il y a eu 24 connexions.

172sp
31 Août 2017 15:40
Excellent, j'ai ressorti mon minitel pour l'occasion, j'ai pu tester et c'est génial de retrouver cette époque !

2 Septembre 2017 08:29
A une époque pas si lointaine, il était possible, via un soft ou navigateur Web (?) d'aller sur le serveur minitel de certains services, sans Minitel.
Envisageable ?
Une sorte d'émulateur...

koocotte
4 Septembre 2017 11:51
Gilles< Xtel est un émulateur de minitel sous X, je pense qu'il n'est plus maintenu depuis quelques années. Il est capable de se connecter via un modem, ainsi qu'en TCP.

4 Septembre 2017 18:41
Ça me scotche, un tel travail !
J'ai aussi vu des minitels transformés en TV (bien plus simple à faire) : http://www.cfp-radio.com/realisations/rea48/minitel-01.html ou http://jla.1313-blog.overblog.com/recyclage-d-un-minitel-9-en-moniteur-b/w

7 Septembre 2017 10:44
Je suis impressionné par ce tour de force. Félicitations !

Godefroy
Sysop de l'ex serveur Pinky http://troude.com/pinky

rouzejp
7 Septembre 2017 11:30
Très belle réalisation !

Me donne une idée : utiliser un minitel (surtout la mécanique, le clavier, l'écran...) pour y coller un raspberry. Cela a du déjà être fait, je vais chercher ;)

Thaui
7 Septembre 2017 13:44
Je trouverait interessant que comme certains l'on fait ton serveur soit accessible via internet (serveur telnet) affin de l'utiliser avec des logiciels comme Xtel ou ASConnect ( http://wiz0u.free.fr/pulsar/asconnect/ASConnect.exe ), de plus je me suis dit que pour faire renaitre le minitel, il serait interessant d'avoir des annuaires sur chaque serveurs, je pense que tu est certainement pas le seul avoir un serveur minitel actif.

C'est drole, de mon côté je travaille sur des projet utilisant le minitel :
- En premier il y a la question d'avoir une passerelle DIN/ethernet.
- En second je travaille sur des app multiutilisateurs comme un Uno, un Pong et compagnie mais aussi quelques app comme comme le Pipboy compagnon app pour minitel, ou Shenzhen Solitaire :
https://i.imgur.com/6Jt0GgD.jpg

Bwana
8 Septembre 2017 08:07
Excellent travail! Que de bon souvenirs :-)

Je me demandais si ce n'est pas possible de le faire directement en pur software avec de la VoIP.
Le AFSK doit pouvoir être généré on the fly avec un petit algo qui va bien. Je vais me pencher sur l’affaire…

8 Septembre 2017 13:07
Super ! et très jolie documentation :)
J'en profite pour promouvoir des ressources et projets autour du minitel par ici : https://wiki.labomedia.org/index.php/Conversation_avec_un_minitel
notamment en réponse au message de Rouzejp (tranfo minitel avec raspberry pi)

++
Benjamin

16 Septembre 2017 19:23
Salut God et les autres ! EDTA est de retour aussi (en 4 voies) ici : http://canal.chez.com/java/C_cat.htm

Accès Minitel et Telnet ... Annuaire (pour celui qui demandait): http://canal.chez.com/java/C_autres.htm

Alex. (ex: Ca/\/al pour l'occasion)

Daffy
18 Septembre 2017 21:22
Respect pour le boulot réalisé ...
Cela me replonge dans la grande époque des serveurs type RTEL et autres ...

Wings
20 Septembre 2017 22:04
Bonjour,

Je n'ai pas connu Minitel, mais le travail effectué est impressionnant.
Bravo !!!
Et vous avez d'autres projets à venir?

Ajouter un commentaire

Nom/Pseudo :

*

Email :

Site web :

Commentaire :

*

Vérification:


*